A l'origine Julia Boix-Vives sculptait.

Maintenant, devenue l'acteur principale de ses vidéos :

elle utilise son corps, ses gestes et ses expressions comme matière première vivante de ses performances.

Absorbée dans une relation physique avec un objet parfois une poupée la représentant, elle construit une chorégraphie quasi sexuelle de la manipulation.

Elle aborde le thème de la mise en abime, de l'origine des mouvements en multipliant les corps et en répétant les gestes dans une distanciation humoristique.

Avec la musique, des effets spéciaux très simples, des incrustations d'animations graphiques, elle développe intuitivement son univers lyrique et poétique.